Quand et comment récolter les agrumes de manière optimale ?

Depuis de nombreuses années, les agrumes figurent parmi les fruits les plus appréciés dans les jardins. Cela est principalement dû au fait que leur couleur peut se mélanger facilement avec les autres végétaux qui s’y trouvent. Il s’agit notamment des citronniers, des mandariniers, et des orangers. Les agrumes sont des fruits ayant une forme arrondie. Ils offrent en général un goût très acidulé. Quelles sont les bonnes manières à adopter pour récolter ces fruits de manière optimale ?

Quels sont les indices de maturité des agrumes ?

De prime abord, sachez que les agrumes figurent parmi l’un des fruits qui ne peuvent plus mûrir une fois cueillis. Si vous souhaitez avoir des fruits juteux, sucrés et fortement vitaminés, la meilleure solution serait de savoir quand récolter les oranges. Plus précisément, vous devez les laisser mûrir sur l’arbre avant toute tentative de récolte. Cependant, certaines personnes se retrouvent en difficulté lorsqu’il s’agit d’évaluer le niveau de maturité des agrumes. 

Ne pas se fier à la couleur des agrumes

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas uniquement se contenter de la couleur de ces fruits. En effet, les citrons trop jaunes ne sont pas forcément mûrs. Ce principe s’applique également au niveau des oranges. Plus précisément, les oranges à la couleur homogène ne seront pas obligatoirement douces en bouche. Voilà l’une des raisons pour lesquelles il serait plus judicieux de prendre les précautions adéquates pour dénicher le moment idéal pour la récolte de vos agrumes.

En fonction des variétés et des températures de culture, les agrumes peuvent être plus ou moins colorés. La principale cause de ce phénomène réside dans les chocs thermiques. La coloration de la peau de ses fruits est provoquée par les écarts de température entre les jours où il fait chaud et les nuits fraîches. En effet, les chocs thermiques peuvent altérer la chlorophylle des agrumes. Cela provoque l’apparition de plusieurs autres pigments jaunes et orange. 

La présentation des agrumes mûrs

Pour détecter les agrumes mûrs, vous devez les toucher et les soupeser. Une fois la maturité atteinte, les fruits de cette envergure sont remplis de jus. Ils sont donc naturellement plus fermes et plus lourds. Il existe plusieurs autres signes de maturité se trouvant à l’intérieur des fruits. À titre illustratif, vous pourrez constater un zeste gorgé d’essence très odorante. Il est également possible d’apercevoir le jus qui s’écoule du fruit coupé en deux. Face à l’une de ces situations, sachez automatiquement qu’il est temps de récolter vos agrumes. Lorsque les doutes persistent, la meilleure solution serait de sacrifier un fruit pour en sauver d’autres.

Comment bien récolter les agrumes

Les personnes qui souhaitent conserver les agrumes doivent prendre toutes les précautions nécessaires pour bien les cueillir. Bien que la peau de ces fruits soit épaisse, elle peut parfaitement se blesser. Quelle que soit la profondeur de la coupure, des champignons peuvent facilement se développer et entraver la bonne conservation de ce fruit. Plus précisément, des taches de moisissure verte se développeront rapidement sur la peau de ce fruit, ce qui pourrait entraver considérablement sa bonne conservation.

Si vous avez tendance à cultiver les agrumes à l’extérieur, la récolte de l’oie s’est déroulée pendant un jour sans pluie. N’hésitez pas à maximiser vos chances en effectuant cette tâche après que la rosée du matin s’est évaporée. Une telle recommandation ne doit pas être négligée puisque les fruits mouillés sont plus fragiles et peuvent pourrir facilement.

Pour détacher les agrumes de leurs arbres, la meilleure solution serait de se munir d’un sécateur désinfecté. Il faut couper la tige au plus près de l’écorce afin d’éliminer au maximum la tige après la récolte. Une telle recommandation est non négligeable puisque cela évitera des blessures sur la peau des agrumes. Par la même occasion, une tige trop longue peut blesser les autres fruits stockés à proximité. Le petit bout de la tige restant doit être laissé puisque celle-ci se sèchera et tombera de lui-même.